Agriculture

Agriculture

Le secteur agricole et horticole est particulièrement sensible aux conséquences directes et indirectes des changements des facteurs environnementaux tels que la température, la disponibilité de l’eau, la luminosité, l’évaporation (cultures et sols), la qualité des sols, le CO2,…

Bien que la dynamique (économique) du secteur agricole et horticole puisse s’accommoder des effets de changements climatiques modérés (l’augmentation de la température et de la concentration de dioxyde de carbone entraîne des rendements plus élevés), des effets négatifs se feront sentir dans des conditions plus extrêmes. De telles conditions engendreront des pertes de production dues à la sécheresse et au stress hydrique chez les plantes, des pertes fertilité des sols en raison d’une érosion accrue, un stress thermique chez le bétail, une diminution de la résilience des cultures et des animaux, l’émergence de nouvelles maladies  / espèces envahissantes / prédateurs de plantes et des animaux, des effets sur la qualité des aliments, des effets socio-économiques,  et psychologiques…

On s’attend à une fréquence accrue d’événements ou de conditions extrêmes (sécheresses, inondations et érosion causées par de fortes pluies), pouvant causer d’importants dommages. Les cultures pourront être plus ou moins affectées selon leur période et rythme de croissance et l’impact final sera plus ou moins important.

Le sol joue un rôle important dans la résilience de l’agriculture. Malheureusement, de fortes précipitations sont responsables d’une perte immense due à l’érosion. Il s’agit d’une préoccupation très importante en Belgique. L’érosion est responsable d’une perte de sol, ce qui engendre également des problèmes tels que coulées de boue et inondations en aval.

En Belgique, la préservation des pâturages permanents est déjà l’option privilégie en tant que condition préalable à l’obtention de l’aide européenne au secteur agricole.

Le Programme opérationnel wallon de gestion durable de l’azote dans l’agriculture, qui transpose la directive sur les nitrates, comprend un ensemble cohérent d’obligations en faveur de la préservation de l’humus des sols : gestion durable de la matière organique par la fixation des sols, couverture des sols en hiver, etc. Le Programme de gestion durable de l’azote en agriculture en Wallonie, qui transpose la directive Nitrates, comprend un ensemble cohérent d’obligations en faveur de la préservation de l’humus des sols : gestion durable de la matière organique par la fixation du sol, couverture du sol en hiver, etc. Les changements climatiques sont également l’un des principaux défis des nouveaux programmes de développement rural.

En 2008, la KUL a réalisé une étude (NL) dans le but d’établir un inventaire des possibilités d’adaptation dans l’agriculture et l’horticulture en Flandre. L’étude a également tenté d’estimer leur potentiel. Les principaux résultats montrent que les pertes financières seront modérées, entre 0,1% et 4,1%, selon le climat qui existera à l’avenir en Flandre. Si l’agriculture s’adapte à ces changements climatiques, les pertes peuvent être limitées à 0% – 0,4%. La sécheresse estivale en particulier aura un impact négatif sur les cultures à racines peu profondes telles que la betterave.

Une étude réalisée dans le cadre du projet AMICE a montré que les mesures d’adaptation prises dans le bassin de la Meuse (par exemple une modification des dates d’ensemencement et de récolte) peuvent atténuer de près de 50% les conséquences des changements climatiques.

Une autre initiative est la cellule GISER au sein de laquelle collaborent des experts techniques et des scientifiques avec les villes, les associations agricoles et les agriculteurs pour résoudre et prévenir les problèmes liés à l’érosion et coulées de boue. Les tâches du GISER sont d’améliorer les connaissances sur le phénomène de l’érosion, de fournir des recommandations techniques, de partager les expériences et de fournir des informations sur les méthodes de gestion intégrée sol – érosion – dynamique de ruissellement.

Brochure “Goed geboerd? Ook het klimaat is u dankbaar!” (NL) de la région flamande

Recueil des techniques et méthodes pour gérer les problèmes d’inondations et de coulées de boue en milieu rural (GISER)

Etudes d’impact du changement climatique sur les performances et les rendements des cultures agricoles (projet CORDEX.be)

Études de cas

  Hotton

Aménagements contre les inondations à Hotton
En savoir plus

  Belgique

Suivi des espèces exotiques envahissantes (Tracking Invasive Alien Species – TrIAS)
En savoir plus